Le projet

Sans Canal Fixe est un collectif de réalisateurs, de techniciens audiovisuels et de programmateurs réunis autour du film documentaire. Depuis sa création en 1999, SCF développe son activité autour de trois pôles complémentaires :

 

– la réalisation, essentiellement documentaire,
– la diffusion publique au travers de projections mensuelles, cycles thématiques et festivals,
– l’éducation à l’image par l’accueil en résidence et par des ateliers de réalisation et de programmation.

 

La réalisation de films personnels et collectifs s’inscrit dans une réflexion générale sur les formes d’écritures cinématographiques émergentes. L’association fonctionne comme un laboratoire permanent ouvert à la réalisation de « premiers gestes » et à l’expérimentation de pratiques participatives. Depuis une dizaine d’années, une centaine de « petites formes », pour reprendre une expression du champ théâtral, ainsi que plusieurs longs métrages documentaires, ont ainsi été réalisés.

 

Pour promouvoir la richesse du cinéma documentaire et pallier à son manque de visibilité, Sans Canal Fixe oriente sa programmation autour d’un rendez-vous mensuel et de cycles thématiques. Partisan d’un « cinéma d’espace public », le collectif propose des alternatives à la diffusion classique en salle. Depuis sa création, il investit des lieux aussi divers qu’une rue, des bars, des théâtres, des appartements, mais aussi un parking d’hyper marché, un gymnase, un hall d’immeuble. Ces moments de rencontre et d’échanges entre les spectateurs, les programmateurs et les réalisateurs permettent de reconsidérer la notion de « voir ensemble » et la place qu’occupe le cinéma dans la cité.

 

Ces modes de fabrication et de diffusion sont partagés et pratiqués dans les ateliers d’éducation à l’image menés par les réalisateurs de Sans Canal Fixe. Visionner des films ensemble, confronter ses points de vue, écrire en image et en sons une histoire personnelle ou collective, c’est découvrir l’outil cinématographique et son langage pour se réapproprier une représentation de soi, une représentation du monde.

 

Sans Canal Fixe travaille en partenariat avec différentes associations, institutions et collectivités territoriales et développe, en compagnie d’autres structures implantées sur le territoire national, un réseau de production et de diffusion non commercial, favorisant la création et la circulation d’œuvres hors normes, par leurs durées, leur volonté de dépasser les genres traditionnels, de jouer avec les limites du cinéma, ou encore de rendre compte des formes émergentes, d’interroger le cinéma et de repenser ses pratiques.

 

À ce titre, Sans Canal Fixe dispose depuis le 7 mars 2007 de l’agrément « Éducation populaire » délivré par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports.